La Fashion Revolution est-elle réellement en route ?

La Fashion Revolution est-elle réellement en route ?

« Rebelle » attitude pour une mode plus éthique : je dis oui !

Les scandales de l’habillement ont choqué et ému nombreux d’entre nous. Les médias et réseaux sociaux ont été inondés de partages suite à l’atroce accident meurtrier survenu dans une usine de textile du Bangladesh. Pourtant, il semblerait qu’aujourd’hui les esprits aient déjà oublié cette cruelle réalité. Les gens poursuivent cette quête du prix le plus bas pour shopper le dernier « must have », pourtant certainement conscients que l’envers du décor n’est pas rose; loin de là… Un fait de société porté plus sur la consommation que l’humain ? Peut-être, sauf pour quelques « rebelles », que je pense de plus en plus nombreux grâce au mouvement « #WhoMadeMyClothes » de la Fashion Revolution que je suis sur le web. Oui, je lance un léger coup de gueule et je vogue à contre courant, entêtée et persuadée que cette société de « SUR consommation » est inquiétante sur de nombreux plans…

Fashion Revolution : la planète et l’humain au cœur d’une mode responsable

La Fashion Revolution est en route et je compte bien monter dans ce train en marche. J’espère rejoindre toutes ces personnes investies au quotidien pour une industrie de la mode VRAIMENT plus responsable. Le Greenwashing encore de rigueur pour de grandes enseignes est un semblant d’évolution. Il ne faut tout de même pas oublier qu’il manque encore de transparence. Même si je suis ravie de lire que certaines marques dressent le bilan de leurs démarches éthiques ou écologiques en abordant ouvertement quelques failles, il y’a encore du chemin.

J’ai longtemps pensé que ma vision d’une mode à la fois éthique, branchée et prisée par le grand public était utopique. En suivant la semaine dédiée à la Fashion Revolution qui s’est tenue du 18 au 24 avril dernier je suis ravie de voir l’essor que le mouvement prend. Face à toutes ces photos et tous ces selfies publiés et partagés sur les réseaux sociaux, j’ai à nouveau envie d’y croire. Je me plais à rêver d’une révolution plus responsable et qualitative. Je ne demande pas l’El Dorado mais simplement que le consommateur bénéficie de plus de transparence et de choix. Le CHOIX d’acheter une marque qui a du sens et une âme. Le POUVOIR de faire la différence plus facilement entre tous les acteurs du marché.

 

Fashion Revolution, Who Made my Clothes, #whomademyclothes, blogzine, blog mode, ma pause mode, mode éthique

Un monde de l’habillement meilleur grâce à tout un chacun

Parce que mode éthique ne signifie plus baba cool, la Fashion Revolution met en avant les pionniers de ce nouveau courant de la mode. Je souhaite que de plus en plus de marques suivent ce chemin en toute transparence, et non à coup de campagne Marketing Greenwashing. Ce sera étape par étape que le monde deviendra peut-être meilleur grâce à tous ces acteurs engagés passionnés et de plus en plus visibles. Grâce à Internet, aux réseaux sociaux et surtout à maintes initiatives comme la Fashion Revolution qui a simplement eu l’idée géniale de poser LA question : Who made my clothes ? espérons une mode qui rime avec vraies valeurs.

Le consommateur acteur clé de cette Fashion Revolution

Pour une Fashion Revolution réussie, le grand public doit lui aussi changer son comportement. Comme certains modifient leurs achats alimentaires car ils jugent que l’alimentation est primordiale, l’habillement doit aussi trouver une place de choix dans cette évolution plus responsable. Les vêtements, les accessoires font aussi partis de notre quotidien, non ? Souvenez-vous de certaines allergies causées par des tee-shirts traités dans des conditions qui ne respectent même pas l’humain. Prenez conscience des conditions de travail de certaines petites mains qui créent nos vêtements. Ouvrez les yeux sur les pratiques de cette industrie qui polluent ou affaiblissent l’environnement, alors que certaines alternatives seraient envisageables.

Je mentionnais que la santé qui est primordiale pour nous, mais si la Terre est en danger et se meurt…la Santé perdra alors toute valeur.

 

Faire évoluer son comportement d’achat étape par étape

dressing épuré

 

Ma façon de consommer évolue petit à petit. Je préfère largement mettre le prix dans une belle robe fabriquée en matières nobles et dans des conditions tout aussi nobles. Et NON, cela ne veut pas dire que j’ai les moyens d’accéder à ce LUXE mais plutôt que je choisi de réduire mes achats.  D’ailleurs, je vous rassure les prix de ces vêtements reste raisonnable pour la plupart des articles. J’apprécie aussi avoir une garde-robe qui respire et où il m’est aisé de trouver ces pièces que je porterai fièrement. Puis, n’est-ce pas un peu ridicule que d’entasser ses habits parfois des mois durant au fond de son placard ou même de les vendre ou de les donner avec encore l’étiquette dessus ? ^^

À ce jour, je ne peux pas dire que je consomme responsable à 100%. Non. Cela sera possible seulement dans un monde encore utopiste où la consommation aura évoluée, que l’éthique et le responsable seront ancrés dans nos habitudes avec des points de ventes « verts » à tous les coins de rues. Bref, j’extrapole. Néanmoins, chaque vêtement acheté avec âme et conscience et non acheté dans un point de vente d’une grande marque est un petit pas non négligeable vers une mode plus responsable. À vous aussi de vous lancer petit à petit dans cette démarche plus éthique. Soyez curieux de découvrir de nouvelles marques, poussez les portes des pop up stores de créateurs, osez demander plus de transparence aux distributeurs, … et rendez-vous compte qu’aujourd’hui, il n’est pas si difficile de consommer responsable même en termes d’habillement.

 

+ d'informations sur la Fashion Revolution en un clic :
Fashion Revolution

 

À très vite,

So…

 

[Sources images : Site web Fashion Revolution et « dressing » Quentin & Co]

Recent Comments
  • Delphine dit :

    Très bien dit ! Complètement pour une consommation textile plus mature

  • Delphine dit :

    Très bien dit ! Une consommation plus mature je suis pour

  • Leave a comment

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *